Si le mot kundalini n'apparaît que tardivement dans la culture indienne (au moyen-âge), les origines des éléments de yoga qui sont proposés ici se perdent depuis que l'être humain aspire à mettre en lumière les ténèbres qui l'entourent. Et, si les formulations techniques ont changées de forme au fil des millénaires le noyau reste unique: c'est l'union de la conscience individuelle avec la conscience universelle.

Différentes lignées de yoga utilisent à ce jour le kundalini yoga, et adoptent des systèmes et des méthodes qui peuvent différer, voire s'opposer (puisqu'il existe des cheminements qui impliquent des efforts, et d'autres qui ne s'en remettent qu'à la Grâce.)

Traditionnellement les enseignements se transmettaient de maître à élève dans des cadres souvent hermétiques et restreints, aux adeptes qui y dédiaient leur vie.

Aujourd'hui, en période de grande mondialisation où les informations et les personnes circulent avec beaucoup de facilité les enseignements sont plus largement dévoilés au grand public. À ce propos le Dalaï Lama a déclaré qu'en notre époque décadente du Kali-Yuga, ou Age Noir selon la cosmogonie hindoue, les enseignements spirituels de yoga  devaient se partager avec toute personne désireuse de découvrir les possibilités de la Conscience, quel que soit son origine ou sa caste.

Le yoga qui est présenté ici porte le nom de kundalini car sa formulation magique et frémissante honore l'effervescence vive et fertile qui anime le monde et les êtres vivants. C'est le yoga de l'énergie créatrice.

Les éléments techniques qui sont proposés pendant les cours, les ateliers, les stages ou les retraites ne sont pas des fins en soi, mais plutôt des prétextes, des points de départ, des débuts de cheminements qui sont explorés et décortiqués, puis mis en lumière par des échanges et des réflexions, et scellés par la prise de conscience non-duelle qui reconnaît dans chaque fragment du Tout la totalité elle-même.

C'est une voie de (re)structuration corporelle et respiratoire, un breuvage d'ivresse, et une manière d'exprimer sa liberté de conscience.

Le véritable Maître, c'est la Conscience elle-même.

"La splendeur est le maitre spirituel."  (Bhavana Upanishad).