Avant la séance.

 

Nous pratiquons dans un cadre bienveillant, à l'écoute de chacun.

Aussi j'invite chaque élève à me faire part de ses éventuels soucis de santé qu'il juge nécessaire de transmettre avant le début d'un cours.

Le yoga, qu'il soit vécu comme agréable ou désagréable, est une pratique non violente.

 

Déroulement de la séance.

 

Nous explorons tout d'abord différentes possibilités de l'assise silencieuse. Par ce prétexte nous permettons l'effondrement des tensions puis l'aération du souffle. La conscience se dilate dans un espace méditatif.

Puis nous énonçons des syllabes spécifiques qui vérouillent la pratique dans un cadre fonctionnel.

 

Et l'expression corporelle peut se déployer, rythmée par le souffle.

Les enchaînements proposés, expression vivante de Shakti, sont une exploration du corps, de la conscience et de l'environnement.

La respiration, les mouvements et les sons sont constamment réintégrés dans l'espace et le silence.

Les propositions personnalisées d'amélioration de mise en place des poses se font lentement avec le temps, sans intrusion, en respectant les particularités de chacun.

 

Puis la pratique meurt là où elle est née, c'est à dire dans l'instant présent: suspension dans l'Absolu.

Des syllabes de fermeture sont chantées afin de dévérouiller le cadre de la séance.

 

Chaque classe de yoga est différente de la précédente, même si l'on y retrouve des trames et des élans conducteurs. Cette pédagogie est une invitation à pratiquer sans défense. De la spontanéité qui s'y révèle, si le pratiquant se déconditionne de la fixation de ses mémoires corporelles, jaillit le bonheur de la liberté et du renouvellement perpétuel.

 

Après la séance.

 

Ceux qui le souhaitent peuvent rester un moment pour échanger autour de la pratique de manière plus personnelle, pour garantir éventuellement une assimilation optimale de la pratique.