Si le mot kundalini n'apparaît que tardivement dans la culture indienne (au moyen-âge), les origines des éléments du yoga qui sont évoqués ici se perdent certainement depuis que l'être humain aspire à mettre en lumière les ténèbres qui l'entourent.

Différentes lignées de yoga utilisent à ce jour le kundalini yoga, et adoptent des systèmes et des méthodes qui peuvent différer, voire s'opposer, puisqu'il existe des cheminements qui impliquent des efforts suscités par la volonté de l'individu, et d'autres qui ne s'en remettent qu'à la grâce divine.

Traditionnellement les enseignements se transmettaient de maître à élève dans des cadres souvent hermétiques et restreints, aux adeptes qui y dédiaient leur vie.

Aujourd'hui, en période de grande mondialisation où les informations et les personnes circulent avec beaucoup de facilité, les enseignements sont plus largement dévoilés au grand public. Aussi, en cette période décadente du Kali-Yuga, ou Age Noir selon la cosmogonie hindoue, de nombreuses communautés spirituelles ont décidé de divulguer plus ouvertement leurs techniques.

Cependant, les pratiques relatives à la kundalini restent souvent obscures et entourées de mystères, certains systèmes restant encore marginaux et complètement hermétiques.

Il existe aujourd'hui des communautés spirituelles occidentales qui se revendiquent comme relatives au kundalini yoga mais il faut parfois se méfier des formats d'enseignements qui prétendent offrir en quelques mois les clés d'un système puissant qui est immense et arborescent, et dont l'efficacité ne pourra être garantie que dans un cadre complet, cohérent et sécurisé.

Aussi, si certaines personnes suivent les enseignements du kundalini yoga dédiés à une lignée spécifique, et absorbant volontairement une métaphysique et une philosophie donnée, d'autres personnes font le choix de ces mêmes pratiques pour en faire le point de départ de nouvelles explorations aux diverses ramifications et, guidés par l'intuition la plus haute, accèdent progressivement, ou spontanément, vers l'ultime: le pressentiment de la Vérité.

C'est cette deuxième méthode qui est proposée ici: les pratiques sont transmises avec précision et méticulosité mais, au lieu de les contenir dans un format figé par une cartographie d'identité, elles sont expérimentées dans leur nudité, leur atemporalité (même si elles ont des fonctions) et leur fraîcheur toute neuve. Ainsi, l'expérimentateur devient peu à peu l'arborescence du Savoir-Energie et devient le créateur d'un arbre de yoga nouveau et unique, inimitable: même si la structure de la technique est la même pour tou.te.s la formulation sera complètement différente d'une personne à une autre.

La toile de fond de l'environnement philosophique qui est proposé ici shakti? shakta?

Les éléments techniques

Le temple des yoginis de Chausath